dimanche 10 avril 2016

Pantoire

Une pantoire : fort bout de cordage terminé par un œil ou muni d'une poulie.

En l'absence de chariot de grand-voile, il est avantageux de mettre une pantoire.
La pantoire permet de recentrer la bôme au près, sans surborder la grande-voile et donc sans fermer la chute. Nous notons deux avantage, un meilleur cap au près et un gain de puissance.

Sur l'équipe, la jauge précise :

Pantoire Si vous commencez à régater, il est très avantageux d’installer une pantoire d’écoute de grand-voile. Elle doit être réalisée uniquement en bout (voir la jauge). Ses ancrages sont constitués par les deux filoirs HA 182, situés à l’arrière du double fond de l’équipier, à l’aplomb du caisson. En étant astucieux, des systèmes de nœuds et de boucles (par exemple) la rendront réglable de manière à s’adapter à la hauteur de la bôme qui varie en fonction de la valeur de la quête (inclinaison) du mât.

Matériaux  :

Pour réaliser la pantoire, nous avons utiliser une tresse dynema de 5mm (la jauge autorise du 4mm). La résistance mécanique est de 2 600 kg alors que l'écoute de GV en 8mm a une résistance de 1000kg. Ces valeurs sont très supérieures à notre propre force musculaire...

La tresse dynéma nécessite une surliure aux extrémités. En brûlant la tresse, vous raccourcirez le bout sans que les fibres ne se 'collent' ensemble.

Une poulie simple type A2030.

Réalisation :

Commencez par rendre captive la poulie au centre du bout à l'aide d'un nœud œil de pêcheur.


Faire passer les extimités dans les filoirs prévus pour la pantoire.
Chaque bout remonte ensuite et passe ensuite 2 fois de suite dans la partie descendante de la pantoire.

Un nœud de capucin empêche la pantoire de se défaire en navigation.



Fonctionnement :

Sous tension, la tresse se resserre et empêche le bout de coulisser.
Le réglage doit être anticiper car sous tension, il est difficile de faire coulisser les bouts 

Avant un virement de bord, il faut au futur bord sous le vent larguer du bout... et au bord au vent, il faut reprendre du bout, en commençant par 'l’œil' puis par le nœud de capucin.

lundi 14 mars 2016

Youpitwo... le dériveur à 3 mises à l'eau

Un petit article de ce qui ne fonctionne pas...

Essai n°1 - La base d'un laser

Le laser est moins large qu'un dériveur L'équipe... Posé sur sa base en fibre de verre, Youpitwo frottait sur les roues de la remorque.

La remorque a servi une fois pour le sortir de l'eau.
Remorque type en fibre de verre utilisée

Essai n°2 - La mise à l'eau en tube PVC

Une jolie solution pour faire 200 mètres... La remorque a permis à Youpitwo de quitter son corps-mort pour rejoindre notre jardin.

Le PVC est facile à mettre en oeuvre. La remorque, trop souple, n'a pas résisté à son premier voyage...
Plan mise à l'eau pour Optimist
Nous avions adapté le plan d'une mise à l'eau pour un Optimist trouvé sur le site http://www.promotion-optimist.fr/fra/

Essai n°3 - La mise à l'eau en cornière acier

Nous avons utilisé un stock de cornière acier de 10/10ième d'épaisseur. Les cornières ont été assemblées à l'aide de vis autoforeuses.
Rapidement assemblée, la mise à l'eau avait une tête sérieuse...
C'était sans compté sur la mauvaise volonté de youpitwo qui a plié à plusieurs endroit notre magnifique mécano.

La mise à l'eau après son premier essai


Le cimetière des remorques



dimanche 13 mars 2016

Hivernage

Les réparations à apporter sur Youpitwo pour reprendre une saison de navigation :

  • Rebouchage d'un trou sur la double coque dans l'espace utilisé pour stocker le tangon.
  • Réparation de la platine d'écoute tribord qui prend beaucoup de jeu.
  • Amélioration du hale-bas
  • Amélioration du cunningham
  • Mise en place d'un cunningham de génois
  • Mise en place d'un étai
  • Peinture de la tête de safran 
  • Réparation du pied de mat avec de la résine
  • Changement des poulies de mat
  • Changement des drisses de génois et de grand-voile
  • Réparation du spi

mercredi 9 mars 2016

Les caractéristiques de l'Equipe

  Youpitwo - L'Equipe

Youpitwo est un dériveur de type l'Equipe

Les caractéristiques générales sont :

  • Longueur hors-tout : 3,90 m
  • Maître-bau : 1,45 m
  • Masse coque nue : 72 kg
  • Masse maximum de l'équipage : 120 kg
  • Surface de la grand-voile : 5,3 m²
  • Surface du génois : 3 m²
  • Surface du spi : 7,5 m²
  • Surface de voile au près : 8,3 m²
  • Surface de voile au portant : 8,3 m²
  • Le safran longueur totale : 71 cm
  • La dérive longueur totale : 96 cm
  • Profondeur du puits de dérive : 25 cm
  • Longueur mouillée de la dérive : 71 cm






mardi 8 mars 2016

Réglages des voiles

 Par vent faible   

  • Retirer les cales du mat (ou desserrer les réglages du cintrage)      
  • Étarquer la bosse de bordure
  • Relâcher le cunningham
  • Relâcher le hale- bas
  • Le penon du haut de la chute de GV doit être légèrement déventé
  • Choquer légèrement l'écoute de foc

 Par vent modéré

  • Border le foc pour que les penons au vent se déventent en même temps
  • Caler le mat
  • Choquer la bordure de 2,5 à 5 cm
  • Choquer le cunningham
  • Ne pas toucher au hale bas
  • Border la GV pour que le penon du haut soit sur le point de déventer
  • Ajuster les haubans pour que le mat ne ce cintre pas.

Par vent fort

  • Augmenter la quête
  • Augmenter la tension des haubans
  • Border le cunningham
  • Étarquer la bosse de bordure 
  • Étarquer le hale-bas  et choquer le dans les acalmies
  • Border l'écoute de foc
  • Relever la dérive

Régler le spi

  • Le spi donne le maximum de sa puissance quand le guindant faseye léqèrement
  • Quand il flotte le plus loin possible

Par vent fort

  • Surborder le spi pour éviter qu'il est trop de puissance et pour que le bateau enfourne.








dimanche 6 mars 2016

Youpitwo - Un bateau, un rêve, un projet et... un blog

Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité.

Antoine de St Exupéry



Bienvenue,

Cité de la voile de Lorient, sur grand écran, commentées par des grands noms de la voile, les régates de l'America's cup... un rêve vient de s'éveiller.
Ce rêve, faire 'voler' un dériveur léger.

Un projet qui nécessite un peu de folie, de la science, qui fait pétiller nos neurones et briller nos yeux.

Bienvenue sur notre blog tenu par deux grands enfants de 12 et 40 ans... 

Notre rêve : mettre des foils à Youpitwo et voler sur la Petite Mer de Gâvres.

Merci d'avance pour vos questions, vos idées et votre aide.

L&A TD.